Le bon timing pour demander une augmentation

23 juin 2020 admin 0 Commentaire

Vous êtes sûr de votre valeur et l’entreprise dans laquelle vous travaillez ne peut ignorer votre performance et les bons résultats que vous obtenez. Mais côté salaire, vous trouvez que vous êtes plutôt mal loti, que vos rémunérations ne sont pas à la hauteur de votre investissement au travail.

Choisir le bon moment

C’est une situation qui, très vite, peut entraîner une frustration, du mécontentement et une nette diminution du zèle au boulot. Donc, avant que vous ne vous sentiez pas comme un simple pantin qu’on exploite sans fin ou avant que vous n’ayez envie de jeter l’éponge et de poser votre démission, sachez qu’il y a une autre solution, bien simple, pour y remédier : demander une augmentation. Oui, il vous suffit de constituer un bon dossier d’argumentation et de justificatifs prouvant votre valeur, de bien vous préparer en vue de cet entretien décisif et normalement, vous serez, tout au moins, entendu. Mais il faut choisir le bon moment pour le faire.

Quand alors ?

Il y a une réalité qu’il ne faut pas oublier dans le monde des entreprises : une revalorisation salariale n’est jamais automatique, ou si peu. Si vous travaillez au sein d’une entreprise qui le fait de manière systématique, alors c’est une chance sur un ou quelques millions ! Et alors, vous n’aurez qu’à attendre que votre tour arrive car l’entreprise a pour politique de redistribuer la valeur créée. Sinon, partout ailleurs, il faudra lutter. Si la date de votre entretien annuel a lieu bientôt, il faudra peut-être attendre ce moment et en profiter pour discuter de votre salaire avec votre supérieur. Dans le cas où cet entretien se passe au mieux, c’est le signe pour vous que vous pouvez exprimer votre demande d’augmentation, armé de votre dossier bien ficelé.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *