Entreprise, que savoir sur le recrutement d’un freelance ?

7 mars 2019 admin 0 Commentaire

À l’égard de certains métiers intellectuels, le recrutement d’un freelance est devenu une règle courante à adopter. Un freelance désigne une personne exerçant son activité en tant qu’indépendant. Ce terme est souvent utilisé pour les professions œuvrant dans les domaines de l’informatique, de la formation, du journalisme, de la communication et du conseil, en d’autres termes, tout ce qui est professions intellectuelles.

Le statut du prestataire indépendant

D’une manière générale, un freelance adopte l’un des statuts qui suivent : entreprise individuelle ou micro-social, incluant le régime ex auto-entrepreneur. Il peut aussi garder un statut de salarié, assorti de charges sociales plus élevées, de société de portage avec des frais supplémentaires, de sociétés comme les SARLU (ex EURL) ou de la SASU. Par ailleurs, les freelances sont entièrement libres dans la fixation de leurs tarifs de prestation, mais également, dans la conduite de leurs activités. Ils ne sont tenus que d’une chose, c’est de respecter les termes des contrats signés avec les entreprises qui les engagent en freelance. Le statut de freelance a également, comme principe, qu’il n’existe aucun lien de subordination entre les freelances et leurs clients. Ces derniers peuvent travailler à l’heure, à la journée ou au même au forfait.

Les raisons qui peuvent poussez à recruter un indépendant

Le fait de recruter un freelance présente plusieurs avantages. Le premier serait de ne pas avoir à supporter le lourd formalisme et la rigidité d’un CDD ou d’un travailleur en intérimaire. Mais également, l’employeur garde des frais fixes raisonnés via la maîtrise de la masse salariale. Et encore, le coût du freelance est pris en compte en tant qu’achats (achats et charges externes) et non en charges du personnel, si on parle de la partie enregistrement comptable. Cependant, malgré cette souplesse en matière de charge salariale, l’employeur devra avoir droit à des compétences expertes, voire rares, quand il se lance dans le recrutement d’un personnel indépendant comme un freelance. Outre ces points, les freelances possèdent une expérience de valeur correspondante à des besoins ponctuels. Dans ce cas, l’employeur en aura pour le prix qu’il aura déboursé, mais pourra aussi espérer un travail mieux fait et mieux exécuté, et cela, plus rapidement. À part cela, l’employeur économise les frais d’un intermédiaire pour tout ce qui touche le recrutement du freelance, c’est-à-dire qu’il ne passera pas par une société d’intérim, une agence de communication et autres. Également, il aura à sa disposition, quelqu’un de disponible et opérationnel immédiatement, et peut changer facilement si une personne ne donne pas satisfaction.

Le processus de recrutement d’un freelance

Quelques démarches sont utiles pour dénicher le profil idéal du freelance, correspondant au projet de l’employeur. Il commencera, dans ce cas, par définir ses besoins et élabore un cahier des charges. À ce titre, le recruteur doit être précis et savoir traduire ses exigences en compétences techniques. Ensuite, il doit évaluer la durée de la mission et ses modalités, que ce soit en termes de date de début, de rythme de travail ou autres. Après avoir fixé un budget pour la prestation, il définit également, son mode de prospection que ce soit sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux et idéalement, sur LinkedIn et Viadeo. Il peut aussi passer par le marché de prestataires, les sites des sociétés de portage salarial, etc. Ensuite, il évaluera et choisira un freelance en fonction des candidatures reçues. Pour choisir le bon profil, dans ce cas, l’employeur se base sur 2 critères. Le premier se base sur les compétences techniques. Le second concernera la capacité à s’intégrer au futur environnement de travail du freelance. En ce qui concerne la personnalité du freelance, l’entretien lui renseignera sur la personne. Un test psycho et de connaissance générale, sera dans ce cas, à faire. Et enfin, quand il aura choisi un prestataire en particulier, un contrat de prestation définira les modalités à respecter (prix, délai, durée…) pour l’exécution de la mission.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *