Les femmes chefs d’entreprise

7 mars 2019 admin 0 Commentaire

Le monde est dirigé par des hommes, cela est un fait incontestable, et le monde des affaires l’est encore plus. Bien que les femmes prennent de plus en plus de place dans les entreprises depuis maintenant des décennies et sont de plus en plus présentes au sein de la direction, les hommes restent souvent majoritaires.

La place des femmes dans les entreprises

Certains se montrent même réticents par rapport à cette « intrusion » dans qu’ils pensent être comme leur domaine exclusif. Le machisme continue à faire son bonhomme de chemin, ce qui n’empêche pas les femmes à asseoir leur position. Parmi elles, il y a celles qui osent prendre la tête des entreprises ou en créent une. Les chiffres font état de 40% de femmes qui ont créé leur entreprise, ce qui est vraiment considérable.

La difficile position des femmes chefs d’entreprise

Les femmes chefs d’entreprise peuvent être fières de leur réussite et beaucoup d’entre elles possèdent une poigne exceptionnelle, en véritables concurrentes dignes de ce nom ou même dépassant leurs pairs masculins. Il faut toutefois se rendre à l’évidence, les hommes ne leur facilitent pas la tâche. Se trouver au beau milieu de chefs d’entreprise mâles lorsqu’on est la seule femme n’est pas une situation des plus confortables. D’ailleurs, il semble que ce sont seulement 14% des femmes chefs d’entreprise qui ont plus de 10 salariés. La vérité est là : il est encore, malheureusement, très difficile pour les femmes de percer le monde des entreprises et celles qui ont pu le faire ont du mal à s’imposer. Des associés ne peuvent s’empêcher de faire des remarques plus ou moins désobligeantes sur les femmes devant ces femmes chefs d’entreprise. D’autres ont carrément des réflexions sexistes en insinuant l’incapacité des femmes à mener à bien telle ou telle négociation, telle ou telle affaire. Certains vont même jusqu’à faire, agir et parler comme si ces femmes n’étaient pas là, en réunion ou en présentation. Il arrive même que le problème vienne de leurs salariés qui ne supportent pas qu’elles fassent preuve d’autorité par exemple.

Les femmes chefs d’entreprise apportent beaucoup

La pression semble ne jamais se relâcher pour les femmes chefs d’entreprise. Elles doivent légitimer leur position en permanence. Mais beaucoup d’entre elles ont fait de cette pression des pierres d’élévation et non d’achoppement. Cette situation, au demeurant irritante, les a poussées à se dépasser, à se surpasser, à aller de l’avant, bref, à devenir les meilleures. Si à l’intérieur, elles sont en proie au doute, en public, ce sont des femmes fortes, sûres d’elles. De toute manière, ces femmes chefs d’entreprise comprennent qu’en prenant la direction, elles n’ont pas le droit à l’erreur ou à l’approximation. De ce fait, elles apportent énormément à l’entreprise qu’elles dirigent par leurs compétences et leur expertise. Le management se fait différemment car ces femmes sont davantage empathiques et jouent plus sur la psychologie et l’intelligence émotionnelle. C’est un management participatif qu’elles mettent en place, et le fait est que ça marche !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *